En finir avec la cellulite grace aux huiles essentielles

/En finir avec la cellulite grace aux huiles essentielles

En finir avec la cellulite grace aux huiles essentielles

Qu’est ce que la cellulite dite « d’ordre esthétique » ?

Les femmes possèdent  plus de cellules adipeuses que les hommes (question de génétique). A poids normal, le taux de graisse représente environ 22% de la masse corporelle chez la femme contre seulement 12% chez un homme. Les cellules graisseuses, appelées adipocytes sont réparties différemment selon le sexe : au niveau du ventre, des cuisses, des fesses et des hanches pour les femmes, sur le haut du corps et l’abdomen pour les hommes.
La cellulite concerne principalement les femmes qu’elles soient minces ou non, car elles sont programmées pour stocker en vue de grossesses et de l’allaitement. Les adipocytes  peuvent gonfler jusqu’à 60 fois leur taille initiale, ils assurent le stockage des graisses sous le contrôle étroit des hormones, en particulier lors des grossesses et pour l’allaitement ou à des moments précis de la vie de la femme (puberté, ménopause, etc.).

La cellulite résulte de l’engorgement des cellules graisseuses.

Sous l’influence de facteurs alimentaires ou hormonaux, le système veineux et lymphatique se perturbe, ce qui entraîne des troubles du tissu conjonctif et une inflammation des cellules adipocytes. Cette compression des vaisseaux empêche le drainage des toxines et crée cet aspect granuleux ou « peau d’orange », accentué par le fait que la peau des femmes est plus fine.

Avec le temps, la cellulite se densifie et la pression qu’elle exerce sur la circulation locale ainsi que sur les terminaisons nerveuses rend les zones affectées douloureuses.

Le phénomène sera accentué par des terrains particuliers, au-delà de la génétique et des hormones, les troubles digestifs peuvent accentuer le stockage. Les problèmes circulatoires empêchent un bon drainage de l’eau et des toxines et favorisent donc, l’aspect peau d’orange.

schema cellulite

 

Stades d’installation de la cellulite :

On observe trois stades d’installation de la cellulite : naissante, installée et fibreuse.

Naissante : la cellulite n’est visible qu’en pinçant la peau. Elle est facile à éliminer grâce à des massages réguliers et en modifiant certaines mauvaises habitudes.

Installée : la cellulite apparaît sans pincement en position debout. Celle-ci nécessitera des soins plus longs réguliers.
Fibreuse, la cellulite est visible qu’elle que soit la position. La déloger demandera des soins plus couteux et spécifiques.

 

Grands types de cellulite :

La cellulite aqueuse (d’infiltration) : souple, elle provient de problèmes circulatoires souvent associés à la sédentarité. Cela concerne un tiers des problèmes de cellulite. Comment repérer ce type de céllulite ? par l’observation de symptômes tels que : rétention d’eau, sensibilité aux bleus sur les jambes, marbrures sur la peau, varicosités, sensation de jambes lourdes, fourmillements ou impatiences dans les jambes.

La cellulite adipeuse : elle est molle et non douloureuse et se situe particulierement sur les hanches et la culotte de cheval. Elle est due à un excès de graisses alimentaires et à un manque d’activité. Elle est souvent associée à un problème de surpoids.

La cellulite fibreuse ou indurée : elle est dure au toucher et douloureuse au pincement, avec une teinte parfois violacée et un aspect prononcé « peau d’orange ». Profonde et compacte, généralement ancienne, elle est due au durcissement des fibres de collagène qui entourent les adipocytes et est d’autant plus dure à déloger que les graisses seront difficiles à mobiliser.

 

Comment lutter contre la cellulite :

La lutte sera multiple :rien n’est simple car en pratique, chaque femme a une cellulite combinant des différents facteurs.

Dans tous les cas :

  • modifier les habitudes alimentaires,
  • favoriser le métabolisme des graisses pour déstocker, en bougeant, en s’aérant au soleil, en massant
  • drainer en massant et par voie orale en stimulant la circulation et le retour veineux pour favoriser l’élimination de l’eau, des toxines et des graisses.
  • Nourrir et entretenir la peau pour lui rendre son aspect lisse et élastique

 

Conseils diététiques :

dietetiqueContre la rétention d’eau : ne pas boire trop minéralisé car l’eau que retiennent parfois  les sels minéraux est une eau dite « lié » qui va rester au niveau de la cellulite et va faire gonfler les cuisses. Pour la potage c’est pareil ! A cause des sels minéraux des légumes liés à l’eau. A ne pas consommer en trop grande quantité le soir contrairement aux idées reçues. Il faut mieux boire beaucoup d’eau le matin (un grand verre avant le lever) de l’eau de source par exemple peu minéralisée pour drainer les reins sans les surcharger.  Boire de l’eau minérale est conseillé par les nutritionnistes lors d’un régime amincissant afin de palier les carences en sels minéraux. Mais il semblerait préférable de supplémenter à l’aide de compléments alimentaires et de consommer eau minérale et potages le matin ou au déjeuner. L’organisme aura lors toute la journée pour les assimiler sans les stocker.

Avoir une alimentation riche en fibres, ne pas porter de vêtements trop serrés et faire de l’exercice pour tonifier l’organisme mais de préférence à l’extérieur pour profiter des photons du soleil, puissants anti-dépresseurs.

 

Les formules à base d’Huiles Essentielles :

Formule par voir orale drainante, anti « obésité »  :

  • Huile Essentielle de Citron : 1 goutte
  • Huile Essentielle de Menthe poivrée ou Romarin à verbénone : 1 goutte
  • Huile Essentielle de Mandarine : 1 goutte

Avaler ce mélange tous les matins sur un support, 5 jours sur 7, 21 jours par mois.

 

Le massage lymphatique :

  • Huile Essentielle Cèdre de l’Atlas : 60 gouttes
  • Huile Essentielle Genévrier de Virginie : 90 gouttes
  • Huile Essentielle Cyprès toujours vert : 60 gouttes
  • Huile Essentielle Patchouli : 30 gouttes
  • Teinture Mère de Piloselle : 30ml
  • Huile Végétale de calophylle inophylle : qsp 50ml

Masser avec 5 pressions du mélange les membres inférieurs, commencer par le pied, et remonter doucement par pressions douces mais fermes en remontant toujours vers le coeur 2 fois par jour , idéalement matin et midi pour que le drainage et les toxiques puissent être éliminées (nous n’avons quasiment plus de filtration rénale après 18h)

Si oedeme cutané, ajouter HE de lentisque pistachier 30 gttes au mélange.

 

Huile anti-peau d’orange et anti rétention d’eau :

Le Bois de Cèdre est lymphotonique, régénérateur cellulaire et lipolytique.

Le Lemongrass est anti-inflammatoire, vasodilatateur, lipolytique.

Le Cyprès est lympho et phlébotonique

Le Citron zeste est un tonique et fluidifiant sanguin, il diminuerait le taux de sucre circulant (donc éviterait les pics de glycémie responsables des fringales et des excès de boulimie), il lutte contre les insuffisances hépatiques et digestives. Attention, il est photosensibilisant (pas d’exposition solaire des zones traitées dans les 3h après l’application)

Recette pour une cure de 15 jours : (concentration à 15%)

  • Huile Essentielle de Bois de cèdre : 100 gouttes
  • Huile Essentielle de Lemongrass : 100 gouttes
  • Huile Essentielle de Cyprès toujours vert : 100 gouttes
  • Huile Essentielle de Citron zeste : 100 gouttes
  • Teinture mère d’Hedera Helix : 30 ml
  • Huile végétale de noyau d’abricot : qsp 50 ml

Le massage doit être fait de façon circulaire ou comme un « palper-rouler » en pinçant et en faisant rouler la peau sous les doigts, mais toujours de bas en haut pour drainer vers le cœur.

 

Attaquer la cellulite fibreuse :

  • Huile Essentielle d’Hélichryse italienne : 5ml
  • Huile Essentielle de Lentisque pistachier : 1ml
  • Huile Essentielle de Cyprès toujours vert : 2ml
  • Huile Essentielle de Citron : 2ml
  • Huile Végétale d’Argan : qsp 50ml

Si cette cellulite est douloureuse, ajouter 1ml d’huile essentielle de camomille romaine au mélange précedent.

Conseils diététiques contre la rétention d’eau : ne pas boire trop minéralisé car l’eau que retiennent parfois  les sels minéraux est une eau dite « lié » qui va rester au niveau de la cellulite et va faire gonfler les cuisses. Pour la potage c’est pareil ! A cause des sels minéraux des légumes liés à l’eau. A ne pas consommer en trop grande quantité le soir contrairement aux idées reçues. Il faut mieux boire beaucoup d’eau le matin (un grand verre avant le lever) de l’eau de source par exemple peu minéralisée pour drainer les reins sans les surcharger.  Boire de l’eau minérale est conseillé par les nutritionnistes lors d’un régime amincissant afin de palier les carences en sels minéraux. Mais il semblerait préférable de supplémenter à l’aide de compléments alimentaires et de consommer eau minérale et potages le matin ou au déjeuner. L’organisme aura lors toute la journée pour les assimiler sans les stocker.

Avoir une alimentation riche en fibres, ne pas porter de vêtements trop serrés et faire de l’exercice pour tonifier l’organisme mais de préférence à l’extérieur pour profiter des photons du soleil, puissants anti-dépresseurs.

 

Stop aux vergetures :

  • Huile Essentielle de Lavande aspic : 2 gouttes
  • Huile Essentielle de Romarin à verbenone : 2 gouttes
  • Huile Essentielle de Niaouli : 3 gouttes
  • Huile Végétale d’argan : 2 pressions

Masser en pinçant la peau 3 fois par jour.

Si les vergetures sont violacées remplacer les gouttes d’Huiles Essentielles de Romarin à verbenone par 2 gttes d’Huiles Essentielles d’Hélichryse.

Formule contre indiquée chez une femme enceinte ou allaitante.

 

Formule anti vergetures pour femme enceinte et allaitante :

  • Huile Essentielle de Mandarine : 1 goutte
  • Huile Essentielle Géranium rosat : 1 goutte
  • Huile Végétale de Calophylle inophylle : 2 pressions
  • Huile Végétale d’Argan : 2 pressions au creux de la main puis ajouter les gttes d’huiles essentielles.

Masser le long des vergetures tous les soirs.

Ne pas utiliser l’Huile Essentielle de Mandarine avant tout exposition solaire (3 heures).

Si les vergetures sont violacées remplacer la goutte d’huile essentielle de Mandarine par 2 gouttes d’huiles essentielles d’Hélichryse.

 

Par | 2016-11-03T12:55:46+00:00 2 juin 2016|Bienêtre|0 commentaire

Laisser un commentaire