Les Eucalyptus, les indispensables pour l’hiver !

/Les Eucalyptus, les indispensables pour l’hiver !

Les Eucalyptus, les indispensables pour l’hiver !

Les Eucalyptus sont un genre botanique très riche. Les eucalyptus « originels » poussent en Tasmanie, île située au sud-est de l’île principale constituant l’Australie.

Ce sont des arbres indigènes au continent Australien, ou ils dominent d’ailleurs 95 % des forêts.

Il existe dans le monde plus de six cents espèces d’Eucalyptus.

C’est un arbre qui possède toute une gamme de mécanismes d’adaptation et qui a une croissance rapide, ainsi il peut d’adapter à toute sorte d’environnements différents.Eucalyptus

Certaines espèces, notamment E. globulus, ont été introduites en Europe au XVIIIè siècle pour assainir les zones marécageuses. Elles se sont très bien acclimatées sur les rivages méditerranéens, ainsi qu’au Portugal, où d’immenses forêts d’eucalyptus ont été plantées pour la production de pâte à papier. Ces espèces ont également été plantées en Afrique du Nord, notamment en Algérie, au Maroc, en Libye et en Tunisie. On les rencontre aussi dans les îles de Madagascar, de Mayotte et de la Réunion, au Sri Lanka, en Afrique du Sud et en Californie.

La plupart des eucalyptus ne supportent pas le gel ou seulement de faibles gelées jusqu’à – 3 °C à -5 °C ; seuls les Eucalyptus « gommiers  des neiges » (espèce pauciflora) supportent le froid et le gel jusqu’à environ – 20 °C.

 

Différences à connaitre entre les différents eucalyptus :

Il ne faut donc pas confondre les Eucalyptus d’autant que leurs propriétés suivant l’endroit et l’espère botanique exacte vont s’avérer très différentes. On ne peut définir une huile essentielle par son seul nom Français. Il faut être plus précis pour éviter toutes confusions.

 

Nom Français Eucalyptus radié Eucalyptus citronné Eucalyptus globuleux
Dénomination botanique Eucalyptus radiata Eucalyptus citriodora Eucalyptus globulus
Provenance Océanie Amérique du sud Europe/Océanie
Organe Feuilles Feuilles Feuilles
Molécules principales 1,8 cinéole, alpha terpinéol, alpha pinène citronellal, citronellol 1,8cinéole, alpha pinène, limonène

 

 

 

Propriétés Molécules aromatiques Eucalyptus radié Eucalyptus citronné Eucalyptus globuleux
Respiratoire mucolytique 1,8cinèole X X
Anti-infectieux alpha terpinéol X X
antiinflammatoire alpha pinène X X
Anti-viral 1,8cinèol+alpha terpinéol X
Insectifuge/calmante X
Anti-inflammatoire citronellal
Antiseptique atmosphérique/digestive limonène X X

 

 

 

Indications Utilisations Précautions d’emploi
Eucalyptus radié Infections broncho pulmonaires, bronchite, rhume, sinusite, grippe, herpès Voie cutanée diluée, diffusion atmosphérique en mélange, inhalation sèche sur un mouchoir, voie orale Déconseillé aux enfants de moins de 3 ans et aux asthmatiques pur
Eucalyptus citronné piqûre d’insecte, douleurs articulaire et musculaire, insectifuge Diffusion atmosphérique, voie cutanée diluée Peut être irritant pur à long terme sur la peau
Eucalyptus globuleux Infections broncho pulmonaires, bronchite, rhume sinusite, grippe Voie cutanée diluée, diffusion atmosphérique en mélange, inhalation sèche sur un mouchoir Déconseillé aux asthmatiques et les enfants de moins de 8 ans, et aux asthmatiques

 

L’eucalyptus radié 

Votre allié pour l’hiver : C’est l’eucalyptus à avoir dans la trousse familiale en prévention et en curatif.

Usage externe :     

Dermatoses : 3 à 4 gouttes en application locale.

Fatigue, en massage (colonne vertébrale, tempes et face interne des poignets).

En diffusion, en mélange, pour la prévention des rhumes et infections respiratoires.

En inhalations, pure ou en synergie avec d’autres huiles essentielles.

Frictions sur le thorax, le dos, le plexus solaire et la nuque (10 à 20 gouttes) et inhalations en cas d’infections respiratoires.

Synergies : 

Antivirale : Ravintsara, Niaouli.

Antibactérienne : Tea-tree, Niaouli, Cajeput, Thym à thujanol ou à thymol.eucalyptus- 2

Expectorante : Romarin à cinéole.

Mucolytique : myrte vert.

Quelques formules

Sauna : 2 gouttes sur la pierre chaude

Prévention hivernale : 1 goutte + 1 goutte de Ravintsara sur le poignet, le matin, 5 jours sur 7.

Inhalation sèche sur un mouchoir pour dégager le nez  : 1 goutte + 1gtte de Menthe poivrée + 1 gtte de lavande aspic

Stimuler les défenses immunitaires pour l’hiver :

  • Huile essentielle de Niaouli (bio) : 20 gouttes
  • Huile essentielle d’Eucalyptus radié (bio) : 20 gouttes
  • Huile essentielle de Citron (bio) : 20 gouttes
  • Huile essentielle de Ravintsara (bio) : 20 gouttes

Chez l’adulte et l’enfant de plus de 3 ans.

Voie orale : 3 gouttes du mélange sur un comprimé neutre 1 fois par jour au milieu du repas, 5 jours sur 7.

Diffusion : 15 minutes pour un adulte, 10 min entre 6 et 15 ans et 5 min avant 6 ans, 1 à 2 fois par jour pendant le temps de l’épidémie.

Massage : 3 gouttes du mélange dans 3 pressions d’huile végétale d’Abricot bio 1 à 2 fois par jour en massage sur le thorax, le dos, voire 3 gouttes pures du mélange sur les poignets.

Bain : 15 gouttes du mélange dans 2 bouchons base neutre.

 

L’eucalyptus globulus

Il contient plus de 70 à 90% de cinéole ou eucalytol. C’est donc une huile essentielle très antiseptique mais qu’il faudra manier avec plus de précaution que la précédente.

Il est contre indiqué chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 8 ans, les asthmatiques, les épileptiques.

Il est par contre votre allié lors de toux grasses, productives, les infections ORL des voies basses : encombrements broncho-pulmonaire, toux grasse, antiseptique respiratoire, mucolytique, expectorant.

Quelques formules :

Toux grasse : 1 goutte dans une cuiller à soupe de sirop expectorant, maximum 3 fois par jour pendant 3 jours.

Bronchite : 1 goutte + 2 gouttes de Myrte vert dans 2 pressions d’Huile Végétale de noyau d’abricot à masser sur la plante des pieds, le thorax et les épaules à la sortie de la douche et 3 fois par jour pendant 3 jours.

Suppositoires (à partir de 8 ans) à faire faire par votre pharmacien :eucalyptus

  • Huile essentielle de Lavande aspic (bio) : 15mg
  • Huile essentielle d’Eucalyptus globulus (bio) : 35mg
  • Huile essentielle de l’arbre à thé (bio) : 25mg
  • Huile essentielle de romarin à verbénone (bio) : 25mg

1 à 3 suppositoires par jour pendant 3 jours.

Composition pour inhalation (si bronchite et encombrement des sinus) :

  • Huile essentielle d’eucalyptus globulus (bio) : 2 gouttes
  • Huile essentielle de niaouli (bio) : 1 goutte
  • Huile essentielle de lavande aspic (bio) : 1 goutte

A mettre sur l’eau frémissante dans l’inhalateur ou dans un bol d’eau chaude, respirer le mélange 10min.

Spray assainissant respir’ à l’eucalyptus : à pulvériser dans la chambre et dans l’environnement du malade ou en prévention 2 à 4 fois par jour

Mélange pour diffusion à diffuser 15min par heure

Par |2016-12-02T12:37:27+00:002 décembre 2016|Bienêtre, Huiles Essentielles|1 Comment

Un commentaire

  1. Béatrice 3 janvier 2018 à 13 h 21 min - Répondre

    Bonjour,

    Je découvre votre blog et j’apprécie son design et surtout les articles traités.
    J’ai débuté modestement un blog sur les huiles essentielles et les Fleurs de Bach l’année dernière.
    Je suis toujours intéressée par ces domaines et j’aime lire des blogs comme le votre.

    Bonne continuation.
    Béatrice
    Blog;betilami.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.