L’aromathérapie chez les sportifs !

/L’aromathérapie chez les sportifs !

L’aromathérapie chez les sportifs !

Sédentarité, stress quotidien, vous ne vous sentez pas bien dans votre peau. Les rayons de soleil de ce printemps nous donnent envie de nous aérer, de bouger, de garder ou de retrouver notre corps de rêve pour nos maillots de bain…. Pour ce sentir bien dans son corps et mieux dans sa tête rien de tel que de faire du sport.

Bien sûr il doit être adapté et la reprise doit être progressive.

Avant et après ces séances de sport, n’hésitez pas à vous masser (ou à vous faire masser !) le plus souvent possible. La friction favorise la micro-circulation, l’oxygénation des cellules cutanées, l’évacuation des courbatures et a un effet neurophysiologique.nageur-abe

Les massages comme la pratique d’un sport permettent d’augmenter la fabrication d’endorphines. Outre leurs effets euphorisants, les endorphines améliorent la circulation lymphatique qui entre autres, élimine les toxines. Des études récentes auraient prouvé qu’elles accéléreraient la dégradation des cellules graisseuses.

Les huiles essentielles vont nous aider pour reprendre le sport en douceur et sans douleurs.

 

Quelques huiles essentielles sont indispensables dans la trousse à pharmacie du sportif :

 

L’Huile Essentielle de Gaulthérie : Gaulthéria frangantissima de qualité bio : son odeur nous indique immédiatement son utilisation chez le sportif. Contenant jusqu’à 95% de salicylate de méthyle, molécule connue et utilisée par tous les sportifs. Mais attention, le salicylate de méthyle appartient à la famille de l’aspirine. Cette huile essentielle sera formellement donc contre indiquée chez les patients allergiques à l’aspirine ou à ses dérivés et chez les personnes prenant des traitements pour éviter la coagulation du sang, ainsi que chez l’enfant de moins de 8 ans et chez les femmes enceintes et allaitantes.

Cette huile essentielle est remarquable dans les problèmes sportifs associés à des douleurs : tendinites, tennis elbow, arthrose, arthrite, contracture, crampes musculaires…, ainsi que pour préparer les muscles à l’effort.

Seule elle peut être utilisée pure la première fois puis diluée pour les applications futures dans une huile végétale, un gel ou une crème de massage, sur un tennis elbow par exemple. Et pourquoi pas ne pas imbiber avant l’effort de quelques gouttes la genouillère, ou autre orthèse servant à maintenir une articulation douloureuse.

 

L’Huile essentielle d’hélichryse italienne Helichrysum italicum (origine Corse) de qualité bio :

Elle sera utilisée seule ou associée pour tous les problèmes de bleus, de coup, de bosses, d’ongle noir, de problèmes articulaires (arthrose, polyarthrite, déformation des articulations…) et ceci dès 1 an et avec parcimonie chez les femmes enceintes de plus de 3 mois de grossesse.

Sur un bleu, un coup, une bosse : appliquez la seule en massage 1 à 2 gouttes pures le plus rapidement possible et jusqu’à 3 à 5 fois par jour, elle peut être associée à des granules d’arnica montana 7ch , 10 granules d’emblée puis 3 gr 5 fois par jour.

 

– L’Huile essentielle d’Eucalyptus citronné Eucalyptus citriodora de qualité bio : voici l’anti inflammatoire de nos formules qui va pouvoir être utilisé chez tout le monde sans contre indication.

 

L’Huile essentielle de Lavandin super lavandula burnatii var. super de qualité bio : cette huile essentielle sera le décontractant musculaire. Elle est très utilisée dans le milieu sportif en massages préparatifs à des compétitions car non seulement elle va décontracturer le muscle et le préparer en douceur mais, de par ses propriétés apaisantes et relaxantes musculaires, cardiaques et cérébrales. Cette huile essentielle était la principale utilisée pour les Jeux Olympiques de Pékin en 2008, elle est très connue aussi dans le milieu hippique.

 

L’Huile essentielle de romarin camphré Rosmarinus officinalis ch. Camphré de qualité bio : elle sera votre alliée comme tonique, pour décontracturer les muscles, les préparer à l’effort ou pour neutraliser une crampe. Elle est contre indiquée en cas de grossesse, d’allaitement, d’asthme ou d’épilepsie et chez l’enfant de moins de 12 ans.

 

L’Huile essentielle de Menthe poivrée Mentha piperita de qualité bio : elle sera votre « bombe de froid » grâce à son effet réfrigérant et anesthésiant puisant dans une douleur aggravée par le mouvement ou lors d’un choc. Elle est contre indiquée en cas de grossesse, d’allaitement, d’asthme ou d’épilepsie et chez l’enfant de moins de 12 ans.

 

L’Huile essentielle de Laurier noble Laurus nobilis de qualité bio : anti douleur et anti névralgique puissant, il est aussi décontracturant musculaire, il a aussi la propriété de donner confiance en soi en le respirant juste avant une compétition.

 

  • Pour vous préparer à l’effort :

En frictions :massage friction

  • Huile essentielle de Gaulthérie ( bio): 90 gouttes
  • Huile essentielle d’Eucalyptus citronné ( bio) : 90 gouttes
  • Huile essentielle de Lavandin ( bio) : 90 gouttes
  • Huile essentielle de Romarin camphré ( bio) : 60 gouttes
  • Huile essentielle de Cannelle ou de Piment noir ( bio) : 15 gouttes
  • Huile végétale de Noyau d’abricot (ou calophylle inophylle) ( bio) : qsp 50 ml

Masser vigoureusement, en pétrissant les muscles qui vont être sollicités avant chaque entraînement avec 4 pressions de ce mélange.

Conseils complémentaires :

– Pour stimuler naturellement la sécrétion de cortisone, drainer les toxines :

  • Huile essentielle de Pin des Montagnes ( bio) : 300 gouttes
  • Huile essentielle de genévrier ( bio) : 300 gouttes
  • Huile essentielle de Thym à bornéol ( bio) : 150 gouttes
  • Huile végétale de noyau d’abricot ( bio) : qsp 50 ml

Masser la zone surrénale (au dessus des reins, dans le creux) matin et soir avec quelques gouttes de ce mélange (tant que la douleur persiste) et pour le booster le jour J.

– Pour avoir confiance en soi avant de vous « lancer » : respirez une goutte d’huile essentielle de Laurier noble bio déposée sur vos poignets.

En complément, par voie orale :

  • Macérat glycériné de bourgeons frais de Ribes nigrum 1DH : 100gttes matin et soir dans un peu d’eau 15 min avant les repas (7jours).
  • Céréales germées 3DH (Boiron) prendre 20 gouttes matin midi et soir jusqu’au marathon, 5reminéralisation du muscle, tendon, et du corps en général° surtout chez LE sportif qui se déshydrate beaucoup.

 

  • Après l’effort : pour lutter contre les courbatures et la fatigue musculaire :

En bain :

  • Huile essentielle de Gaulthérie odorante ( bio) : 10 gouttes
  • Huile essentielle de Genévrier ( bio) : 10 gouttesmassage
  • Bas neutre pour bain 3 cuiller à soupe

Ajoute ce mélange dans votre bain assez chaud et détendez vous pendant 10 min.

En massage : A la sortie du bain :

  • Huile essentielle de Gaulthérie odorante ( bio) : 60 gouttes
  • Huile essentielle de Genévrier ( bio) : 60 gouttes
  • Huile essentielle de Menthe poivrée ( bio) : 30 gouttes
  • Huile essentielle de Lavandin super ( bio) : 60 gouttes
  • Huile végétale de calophylle inophylle ou de noyau d’abricot ( bio) : qsp 50ml

Pour bien récupérer après le sport, commencez par faire des pressions avec votre huile de massage. Puis, massez plus profondément en pétrissant et en empaumant bien tout le muscle. Le rythme doit être bien lent, afin de drainer toutes les toxines et d’évacuer l’acide lactique.

NB : l’acide lactique est volatile, c’est-à-dire qu’il est éliminé par la respiration, d’où le conseil souvent entendu « tu as des courbatures va trotiner pour éliminer l’acide lactique qui provoque les courbatures »…pas facile quand on a mal partout, c’est pourtant LA bonne solution !

Contre-indications de ces 2 formules : Femmes enceintes ou allaitantes, enfant < 12 ans, hypertendus, insuffisants rénaux et personnes sous anti coagulants

 

  • Pour soigner les petits ou les gros soucis sportifs :

Les crampes :

l’apparition d’une crampe impose d’arrêter immédiatement l’activité en court. Etirez le muscle dans le sens inverse de la contracture. Pensez également à bien vous hydrater et bien sûr appliquez la solution suivante :

  • Huile essentielle de Lavandin super ( bio) : 1 goutte
  • Huile essentielle de Gaulthérie odorante ( bio) : 1 goutte
  • Huile essentielle de basilic exotique ( bio) : 1 goutte
  • Huile végétale de Calophylle inophylle 1 pression au creux de la main à mélanger avec les huiles essentielles.

Masser vigoureusement la crampe pendant quelques secondes

Contre-indications : Femmes enceintes ou allaitantes, enfant < 12 ans, personnes sous anti coagulants

En complément prenez 10 granules de cuprum métallicum 7 ch sous la langue.

 

Les entorses, hématome important, bosses….:

appliquez du froid le plus rapidement possible : glaçons dans un gant de toilette, gels, bombe ou 3 gttes d’HE de Menthe poivrée pures.

Les massages ne feront qu’effleurer la peau en éviter d’aggraver la douleur.

Prenez une noisette d’ «arnica » dans lequel vous allez ajouter 1 gtte d’Huilr essentielle de Menthe poivrée bio. Ou :

  • Huile essentielle d’hélichryse( bio) : 60 gouttes
  • Huile essentielle de menthe poivrée ( bio) : 30 gouttes
  • Huile essentielle de Gaulthérie ( bio) : 60 gouttes
  • Huile essentielle de laurier noble ( bio) : 60 gouttes
  • Huile végétale de calophylle inophylle ou de noyau d’abricot ( bio) : qsp 50 ml

Masser délicatement la zone touchée, puis bander l’articulation. Vous pouvez aussi utiliser ce mélange dans 50g d’argile verte à appliquer en cataplasme sur l’articulation.

Contre-indications : Femmes enceintes ou allaitantes, enfant < 12 ans, hypertendus et personnes sous anti coagulants

 

Les déchirures musculaires, tendinite, tennis elbow, douleur au niveau du tendon d’achille :

Le premier réflexe sera d’appliquer pure de l’huile essentielle de Gaulthérie bio et de masser longuement la zone douloureuse.

Pour une formule plus complète : en massages : Au repos, matin et soir appliquer :massage-abe

  • Huile essentielle d’Hélichryse italienne ( bio) : 30 gouttes
  • Huile essentielle de Gaulthérie ( bio) : 15 gouttes
  • Huile essentielle de Menthe poivrée ( bio) : 15 gouttes
  • Huile essentielle de Cyprès ( bio) : 15 gouttes
  • Huile essentielle d’Eucalyptus citronné ( bio) : 45 gouttes
  • Huile végétale de calophylle ( bio) : qsp 50ml

Masser 4 gouttes pures du mélange 3 fois/jour en repos musculaire, sur la partie douloureuse, 7 jours.

Contre-indications : Femmes enceintes ou allaitantes, enfant < 12 ans, hypertendus et personnes sous anti coagulants

Par |2016-11-17T00:40:37+00:0018 novembre 2016|Bienêtre, Huiles Essentielles, Sport|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.