Sommeil et détente du bébé et de l’enfant

/Sommeil et détente du bébé et de l’enfant

Sommeil et détente du bébé et de l’enfant

L’endormissement de bébé est un problème à multifacteur

Pas facile dans notre société qui vit à 200 km/h d’avoir des enfants « zen » en toutes circonstances !

Le caractère de certains enfants dits « agités » n’est pas seulement l’héritage de « l’autre parent », ni seulement la conséquence de l’adaptation à une société de plus en plus exigeante et stressante.

Il serait aussi le reflet de l’alimentation et de notre environnement de nos chérubins.

Ce « caractère » est conditionné par un neuromédiateur appelé « sérotonine », qui permet le contrôle des pulsions, du stress, de l’agressivité.

Une carence en sérotonine se caractérise notamment par de l’insomnie en début de nuit, de la fatigue psychique, une résistance au stress très diminuée….

La sérotonine est synthétisée dans l’organisme à partir de tryptophane alimentaire (œuf, noix de coco, lactosérum, riz complet, produits laitiers, viandes, poissons, arachides, amandes, noix de cajou, levure de bière…) en présence de vitamine B6 (légumineuses, bananes, pois cassés…)

L’excès de sucres rapides (raffiné, blanc, sirop de glucose, sirop de blé, dextrose, glucose, saccahrose..) dévie le tryptophane du cerveau vers des voies périphériques, il en est de même pour les cuissons excessives, la constipation, et certains polluants environnementaux.

D’autre part, si certains bébés ou enfants s’endorment  en un clin d’oeil, d’autres ont besoin d’un petit coup de pouce !

Le bon environnement pour bien dormir et être plus calme la journée :

  • La chambre du bébé ou de l’enfant ne doit pas dépasser la température de 19-20°.
  • L’enfant comme le nourrisson, ne doit pas être trop couvert: un body, un pyjama (en velours l’hiver, en coton l’été) et une gigoteuse pour bébé ou une petite couette pour l’enfant.
  • Un mobile musical et/ou lumineux peut aider le bébé à s’apaiser et s’endormir, sauf s’il en a peur !
  • Créez une atmosphère calme, une parenthèse juste avant de dormir: moins de bruit, moins de lumière, une musique relaxante vous aideront à faire la transition entre la période d’éveil et le sommeil.
  • Faire pratiquer à l’enfant quelques minutes d’une activité physique diurne, au soleil les jours de soleil.
  • Limiter les sucres rapides notamment au repas du soir, préférer les sucres naturels (fruits et dérivés) ainsi que les boissons à base de noix de cola ou de caféine, les sodas les bonbons…

Que faire si son enfant en bonne santé est agité le soir, pleure ou ne trouve pas le sommeil ?

sommeil-bebe-huiles-essentiellesSouvent, nous sommes désemparés face à un bébé en pleurs.

Pourtant le bébé ne peut pas s’exprimer autrement. Ses pleurs ne signifient pas forcément qu’il souffre: il peut s’agir de pleurs de décharge ou il a peut-être simplement besoin d’être rassuré.

Il en est de même pour l’enfant, après un journée bien remplie à la crêche, chez la gardienne  ou à l’école, il a besoin de « relâcher » un peu la pression et s’il commence lui aussi à pleurer pour un rien, c’est un signe de grande fatigue.

Bien que de nombreuses huiles essentielles sont contre indiquées chez l’enfant, celles qui sont autorisées sont pour la plupart très relaxantes, apaisantes et sans risque.

Voici les huiles essentielles pouvant être utilisées chez le nourrisson

L’enfant doit être en bonne santé et non allergique et avoir plus de 3 mois de vie :

  • Mandarine: très agréable olfactivement, elle évoque les soirées d’été dans le sud, anti spasmodique, relaxante et légèrement anti dépressive (pas d’exposition solaire dans les 3 h après application)
  • Bois de rose : odeur chaude et douce, relaxante et apaisante
  • Camomille noble : odeur à mélanger à d’autres huiles essentielles. Extrêmement sédative et apaisante
  • Géranium rosat : odeur chaude et douce, relaxante et apaisante
  • Lavande officinale : apaisante, relaxante
  • Orange : odeur conviviale qui enveloppera l’enfant de soleil
  • Petit Grain Bigarade : apaisante et relaxante, efficace contre le réveil nocturne
  • Rose de Damas : remarquable dans tous les domaines, elle sera utilisée, vu son prix très élevé dans des cas de séparation pour l’enfant
  • Ylang ylang : odeur chaude et fleurie qui enveloppera l’enfant de douceur

Elles seront utilisées en massage, dans le bain ou en diffusion uniquement.

Comment et à quels endroits masser un bébé ou un jeune enfant pour l’apaiser ?

Massage du dos

Massage du dos

Avant toute chose, lavez-vous et séchez-vous bien les mains, puis frottez les énergiquement avant tout massage, puis enduisez-les de la solution de massage, procédez ensuite au massage proprement dit.

La poitrine et le ventre : posez vos 2 mains sur la poitrine, descendez doucement le long du  thorax, puis les hanches. Par des mouvements circulaires dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, les mains remontent doucement au point de départ en caressant.

Le plexus solaire : il se trouve au milieu du thorax au bout du sternum, os qui relie toutes les cotes entre elles. Si l’enfant est très stressé ou insomniaque, ce point de massage est un endroit de massage en « urgence » à masser pour relaxer dans le sens inverse des aiguiles d’une montre.

Massage des pieds

Massage des pieds

Le dos : mettez les mains l’une sous l’autre par rapport à la colonne vertébrale. Descendez par rotation du haut vers le bas le long de la colonne vertébrale très délicatement, tout en caressant.

Les mains : on peut simplement déposer une goutte de solution de massage sur les poignets et masser circulairement. Sinon, tenez ouverte la main du bébé et massez en la paume avec votre pouce en procédant plusieurs fois du poignet jusqu’au point d’attache des doigts dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ensuite, vous pouvez masser chaque doigt en le serrant doucement du haut vers le bas entre votre index et votre pouce tout en saisissant avec votre autre main le poignet de l’autre main pour qu’elle reste immobile.

Les pieds : tenez immobile avec une main la cheville et en faites doucement glisser l’autre main jusqu’aux bout des doigts. Exercez de légères pressions du haut du pied vers les doigts. Vous pouvez exercer des mouvements circulaires dans le sens inverse des aiguilles d’une montre sur la plante des pieds.

La diffusion chez l’enfant :

Vous avez la possibilité d’acquérir 2 types très distincts de diffuseurs :

  • Le diffuseur humide : c’est un humidificateur d’air dans lequel vous avez la possibilité d’introduire des huiles essentielles (pures), pour aromatiser 5 min une chambre d’enfant. Versez en tout 10 gttes d’huile essentielle pures seules ou mélangées.
  • Le diffuseur sec : introduisez directement les huiles essentielles à l’intérieur (sans eau, sans huile….). Ce type de diffuseur produit une diffusion rapide, froide et dense de microparticules d’huile essentielle projetées dans l’air. Ces particules restent en suspension à mi-hauteur et retombent petit à petit. Il convient donc de diffuser 5 min dans la chambre de l’enfant ou du nourrisson avant sa venue et de laissez reposer 5 min avant l’entrée de l’enfant.

 

Massage : Hyperactivité chez l’enfant :

  • Huile essentielle de Mandarine : 75 goutte
  • Huile essentielle de Camomille romaine : 30 gouttes
  • Huile essentielle de Petit grain bigarade : 60 gouttes
  • Huile essentielle de Noisette ou de macadamia qsp : 50ml

Diffuser le mélange sans HV dans un diffuseur 5 min 3 à 4 fois par jour.

Voie olfactive : Agitation / excitation/ insomnie chez l’enfant ou le nourrisson :

  • Huile essentielle de Petit grain Bigarade : 60 gouttes
  • Huile essentielle de Mandarine : 60 gouttes
  • Huile essentielle de Lavande officinale : 60 gouttes

Diffusez le mélange 10 à 15 minutes par heure

Massage :

Ajouter au mélange 50ml d’une huile végétale de noyau d’abricot

Appliquez 3 à 4 gouttes du mélange soit sur le plexus solaire, soit sur la voûte plantaire, soit sur la face interne des poignets ou encore le long de la colonne vertébrale

 

Diffusion : Calmante, relaxante pour bébé :

  • Huile essentielle de Lavande officinale, Géranium rosat,
  • Mandarine, Ylang-ylang à parts égales 5 minutes, avant l’arrivée du nourrisson.

Massages ou diffusion : Sommeil des bébés :

  • Huile essentielle de Lavande Officinale
  • Huile essentielle de Mandarine

à parts égales, en massages diluées dans une HV (argan, amande douce) ou en diffusion

Massage : Colère :

  • Huile essentielle Petit grain bigarade : 3 ml
  • Huile essentielle Mandarine zeste : 1 ml

3 gouttes du mélange sur le plexus solaire et la face interne des poignets au besoin.

Par |2016-11-03T12:55:46+00:0015 janvier 2016|Enfants, Huiles Essentielles|1 Comment

Un commentaire

  1. Mélanie 17 mars 2016 à 8 h 49 min - Répondre

    Mon bébé a parfois du mal à s’endormir, j’ai essayé des massages à l’huile essentielle de petit grain bigarade et de camomille. Franchement je n’attendais pas trop A des résultats, c’était surtout pour lui faire passer un bon moment avant le coucher. Mais je suis très agréablement surprise, ça fait 4 jours qu’il ne se réveille plus la nuit. Merci pour ces conseils !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.